Donner du sens à sa vie, développer et partager ses compétences au service d’une cause, travailler aux côtés de professionnels engagés, les motivations pour devenir bénévole sont nombreuses.
A l’Adie, pleinement intégrés aux équipes, les bénévoles contribuent à créer 50 emplois par jour.
Pour permettre à plus de personnes au chômage de créer leur activité, l’Adie organise du 18 au 22 septembre prochain une campagne nationale de recrutement de bénévoles.

SE RENDRE UTILE ET CONTRIBUER À CRÉER 50 EMPLOIS PAR JOUR
Parmi les raisons de s’engager bénévolement pour une association, la volonté d’être utile et de rendre service aux autres figure en tête.
Bien souvent, c’est l’envie d’apporter sa contribution à la lutte contre le chômage en permettant à des personnes  d’en sortir en créant leur entreprise qui motive les bénévoles à pousser la porte de l’Adie.
A l’Adie, ils participent pleinement à la mission de l’association. Au quotidien, ils accompagnent les créateurs d’entreprise, se mobilisent pour faire connaître l’association auprès des publics éloignés de l’emploi et permettent à l’Adie de financer plus de personnes qui sortent de la précarité en donnant vie à leurs projets.
En consacrant en moyenne 1,5 jour par semaine, ils contribuent, chaque jour, à la création de 50 nouveaux emplois partout en France.
« Je coache de jeunes entrepreneurs. Voir leur entreprise commencer à marcher, c’est vraiment gratifiant pour moi et c’est ce qui me donne envie de continuer », explique Azim, bénévole.
Rendez-vous à la réunion d’information – Mardi 19 septembre – de 15h à 17h à l’Adie  
 8 boulevard de Nancy 67000 STRASBOURG – Inscription par mail à lrogations@adie.org

TRANSMETTRE SON SAVOIR FAIRE AUX CRÉATEURS D’ENTREPRISE
Parmi les motivations des candidats au bénévolat, la volonté de transmettre ou de développer des compétences prend une part importante.
« Etre bénévole à l’Adie, c’est continuer à faire ce qui me passionne, c’est à dire du marketing et de la communication, tout en aidant les gens. », commente Joël, retraité.
Souvent au chômage ou au minima sociaux lorsqu’ils se lancent, les créateurs d’entreprise financés par l’Adie n’ont pas les moyens de faire appel à des services coûteux sur les questions commerciales, comptables, réglementaires ou stratégiques qui entourent leur activité. Cet accompagnement gratuit que l’Adie délivre aux entrepreneurs qu’elle finance grâce aux bénévoles est un facteur déterminant du succès de ces entreprises, qui sont aussi pérennes que les autres entreprises.
« J’aide et je conseille les créateurs d’entreprise sur les questions administratives et juridiques », explique Liliane, bénévole pour Adie Conseil

VIVRE UNE EXPÉRIENCE HUMAINE ENRICHISSANTE, AU CONTACT DES PUBLICS DE L’ADIE ET DE SES ÉQUIPES
Devenir bénévole, c’est aussi l’opportunité de travailler avec des personnes différentes de son environnement social ou professionnel.
Les bénévoles de l’Adie sont issus d’horizons variés. Quels que soient leur expérience, leurs compétences ou leur savoir faire, l’Adie leur propose de multiples façons de vivre leur engagement pour l’emploi, ainsi qu’ un parcours complet de formation aux métiers de l’association.
Pleinement intégrés au sein des équipes salariées professionnelles et engagées, les bénévoles ont également l’opportunité, à travers les missions qui leur sont confiées, d’être en contact direct avec les personnes financées par l’Adie.
« Lors des ateliers que j’anime avec des futurs créateurs d’entreprises, il y a un échange très positif, très humain…. » raconte Didier.

UNE SEMAINE POUR S’INFORMER ET DEVENIR BÉNÉVOLE À L’ADIE PARTOUT EN FRANCE

Afin de permettre à davantage de personnes de créer leur activité, et de mieux les accompagner dans la durée, l’Adie a besoin de recruter de nouveaux bénévoles désireux d’agir pour l’emploi.

A cette fin, l’Adie ouvre ses portes partout en France du 18 au 22 septembre. Parce que ce sont eux qui en parlent le mieux, les bénévoles de l’Adie seront présents aux côtés des équipes salariées lors des événements organisés pour informer les candidats au bénévolat. Il témoigneront également à travers une collection de portraits intitulée « Je deviens bénévole à l’Adie » en ligne dès le 4 septembre sur www.rdv-adie.org.
Source : ADIE

A propos de l’ADIE

Reconnue d’utilité publique, l’Adie est une association qui aide les personnes exclues du marché du travail et qui nʼont pas accès au crédit bancaire classique à créer leur entreprise, et donc leur emploi, grâce au microcrédit. Pionnière du microcrédit en France et en Europe, l’Adie en est l’acteur majeur. L’Adie accompagne par ailleurs les porteurs de projet afin de les soutenir en amont et en aval du lancement de leur micro-­entreprise pour en garantir la pérennité.
Depuis sa création en 1989 par Maria Nowak, lʼAdie a financé plus de 185 000 microcrédits, participant ainsi à la création de plus de 116 000 entreprises.
En 2016, elle a financé plus de 19 400 personnes et ainsi permis la création de 240 nouveaux emplois par semaine. Le taux de pérennité de ces entreprises après 2 ans est de 70%, et le taux d’insertion des personnes financées après deux ans est de 84%.
En 2016, l’Adie Lorraine a financé 193 porteurs de projet et accompagné 300 travailleurs indépendants.