Tour régional Jeunesse Strasbourg _Strasbourg Région Mars 2019

« Avec près d’un million de jeunes âgés de 15 à 29 ans, le Grand Est est la 3ème Région la plus jeune de France (hors Ile-de-France). Ce constat nous oblige car notre jeunesse est une richesse dont les potentialités doivent être accompagnées, mises en valeur et dynamisées. Ce que je propose aux jeunes, c’est un engagement réciproque, un pacte de confiance et d’avenir. Avec le Conseil régional des Jeunes, le Service Civique ou encore le nouveau dispositif Jeun’Est, la Région accompagne tous les jeunes de ses territoires», déclare Jean Rottner, Président de la Région Grand Est.

Sur le terrain pour écouter !

Elsa Schalck, Vice-Présidente de la Région Grand Est déléguée à la Jeunesse, à l’Orientation, et à la Démocratie territoriale, a présenté, ce lundi 11 mars 2019 à Strasbourg, la politique régionale en faveur de la Jeunesse, aux côtés de Cédric Chevalier, Président de la Commission Jeunesse, mais ils sont ont aussi et surtout allés à la rencontre des acteurs de Strasbourg et environs pour écouter leurs attentes.

Le Tour Régional de la Jeunesse vise à présenter les actions de la Région Grand Est dédiées aux jeunes, et à dialoguer avec les acteurs qui interviennent dans ce domaine sur l’ensemble des territoires régionaux. C’est dans cette dynamique d’information et d’échanges que le Tour Régional de la Jeunesse fait étape dans plusieurs villes du Grand Est depuis 2018 :

Tour régional de la jeunesse 2019_carte

La matinée a été consacrée à des échanges, entre les proviseurs de lycées de Strasbourg et les élus régionaux présents dans leurs Conseils d’Administration portant notamment sur les politiques régionales phares en matière de jeunesse et notamment :

  • l’animation de la vie lycéenne,
  • le Mois de l’Autre, lancé le 5 mars dernier à Strasbourg sur la thématique « Vie privée et réseaux sociaux », étant entendu que pendant le lancement un focus tout particulier a été réalisé sur la lutte contre l’antisémitisme, avec le Conseil Interreligieux, et en raison de la triste actualité qui nous rappelle les originaires du Mois de l’Autre…
  • le dispositif Jeun’Est, véritable outil proposant une offre de services et de bons plans adaptée aux besoins des 15-29 ans.
    Cette matinée s’est poursuivie par la visite du centre de l’établissement pour l’insertion dans l’emploi (EPIDE) de Strasbourg dont la mission est d’accompagner des jeunes dans la réussite de leur projet social et professionnel.
    Elsa Schalck et Cédric Chevalier ont ensuite présenté la stratégie jeunesse de la Région Grand Est et ont échangé avec les acteurs de la jeunesse du territoire impliqués dans les 4 grands thématiques qui la composent. Ainsi, 60 représentants associatifs et institutionnels, réseau des maisons des jeunes et de la culture (MJC), des centres socio-culturels, missions locales, Unis-Cité, associations participant au Mois de l’Autre, université, ont rejoint la Région ce lundi 11 mars.
    Enfin, ils ont rencontré des représentants du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles du Bas-Rhin (CIDFF67) pour aborder la situation des femmes, les actions régionales menées en matière d’égalité professionnelle et d’orientation, et les interventions en milieu scolaire (en particulier le Mois de l’Autre).

La stratégie régionale en faveur de la Jeunesse

Tour régional de la jeunesse 2019_défis
Avec près d’un million de jeunes âgés de 15 à 29 ans, le Grand Est aspire à devenir la terre de tous les possibles pour la jeunesse. Très concrètement, la Région a développé une stratégie régionale en faveur des jeunes de 15 à 29 ans, autour de 4 grands défis :

fbb63-r25c325a9gion2bgrand2best2bcampagne2bjeunesse_premierjobDéfi n°1 : donner les clés de l’insertion professionnelle
Ce premier défi pose en priorité la question de l’orientation professionnelle en organisant le Service Public Régional de l’Orientation Grand Est. Il propose une offre de services adaptée aux jeunes et aux besoins des entreprises. Les 44 missions locales du Grand Est et le réseau des Centres d’Information Jeunesse jouent, en ce sens, un rôle essentiel. Pour les jeunes en situation de « décrochage » et sortant du système scolaire, la Région développe des actions favorisant une nouvelle dynamique individuelle.
La Région soutient le réseau des centres régionaux information jeunesse (CRIJ), qui propose une information généraliste aux jeunes et conduisent des actions ciblées par la Région : les mobilités internationales, l’Europe, l’accès au numérique ou encore l’engagement des jeunes. Depuis le 1er janvier, les CRIJ sont organisés en une structure Grand Est, porté par celui de Reims.
Enfin, mesurant le levier que constitue l’accès au logement autonome dans un parcours d’insertion, ce défi se concrétise par l’émergence d’un nouveau réseau de plateformes (plateformes Loj’Toit), chargées localement d’accompagner les jeunes en mobilité professionnelle vers des logements, notamment en milieu rural. A ce jour, 20 plateformes permettent l‘accueil et l’accompagnement des jeunes vers le logement. En 2018, 6 000 jeunes ont été accueillis et informés, plus de 1 000 ont été accompagnés vers un logement autonome, soit une augmentation de + 32 % par rapport à 2017.
L’intégration professionnelle des étudiants est également soutenue, en particulier grâce à des rencontres avec des entreprises pour favoriser la constitution de réseaux professionnels, utiles pour accéder aux stages ou au premier emploi. En 2018, 12 opérations ont été réalisées dans une grande diversité de secteurs (bâtiment, numérique, agro-alimentaire, économie, ressources humaines,…).

2e98d-r25c325a9gion2bgrand2best2bcampagne2bjeunesse_soif2bd2527entreprendreDéfi n°2 : encourager et soutenir l’entrepreneuriat des jeunes
La culture entrepreneuriale représente un atout certain tant du point de vue professionnel qu’individuel. Ainsi, la Région Grand Est entend en faire l’un de ses axes prioritaires à destination de la jeunesse. Il s’agit d’abord de développer l’esprit d’entreprendre grâce aux « mini-entreprises » ouvertes aux lycéens, aux apprentis et aux stagiaires de la formation professionnelle. En 2018, ce dispositif  a également été ouvert aux publics des missions locales.
Ce défi prévoit également de soutenir les projets de création d’entreprise grâce au dispositif « entrepreneuriat des jeunes » qui encourage et soutient l’innovation, la créativité et l’audace des jeunes créateurs. En 2018, 50 projets ont été financés dans une grande diversité de secteurs : start-up, sport, services aux particuliers, commerces, agro-alimentaire, numérique, design, etc.

ba5d1-r25c325a9gion2bgrand2best2bcampagne2bjeunesse_des2bid25c325a9es2b25c325a02bd25c325a9fendreDéfi n°3 : se mobiliser pour l’engagement et la citoyenneté des jeunes
La Région souhaite favoriser l’engagement des jeunes et leur capacité à être des citoyens éclairés et confiants. Ainsi, l’animation de la vie lycéenne, qui concerne à présent les 216000 lycéens du Grand Est, leur permet d’appréhender quatre thématiques : l’altérité grâce au « Mois de l’Autre », la citoyenneté, le devoir de mémoire et l’éducation aux médias, au cours des trois années de scolarité.
Les étudiants bénéficient aussi d’actions de vie étudiante, qui favorisent l’accueil des néo-bacheliers sur les campus et leur permet de s’engager dans leur territoire d’études.

Le « Conseil régional des Jeunes du Grand Est » est installé depuis le 4 novembre 2017. Il se compose de 72 jeunes âgés de 15 à 29 ans qui souhaitent s’investir dans des actions concrètes et contribuer aux décisions politiques, en faisant entendre le point de vue des jeunes.
Les jeunes conseillers se sont déjà rassemblés à une douzaine de reprises. Ils ont terminé leurs premiers travaux sur « l’engagement des jeunes », et ont choisi de faire des propositions à la Région sur le transport, la culture et l’éducation qu’ils présenteront en mai de cette année.
En 2018, 163 projets citoyens ou professionnels ont été financés dans le cadre d’ «Expériences de Jeunesse».
Les membres du Conseil régional des Jeunes instruisent les dossiers qui sont ensuite adoptés en Commission
permanente. Une aide de 500 à 2000 € est alors accordée aux jeunes afin de réaliser un projet citoyen ou professionnalisant. 20 jeunes ont été sélectionnés en juillet dernier à l’occasion du « Grand Est Jeunes Talents » et ont été valorisés le 24 octobre 2018, lors d’une soirée à l’occasion des Nuits de Champagne.
La Région souhaite valoriser la jeunesse et son potentiel qui contribuent chaque jour au développement et au rayonnement du territoire, autour des valeurs partagées telles que l’esprit d’innovation, la créativité, la curiosité, l’engagement, l’excellence, etc.
A la rentrée 2018, la Région Grand Est a accueilli 30 jeunes volontaires en service civique autour de plusieurs missions relatives à l’environnement, l’orientation, la jeunesse ou encore la culture.

71a13-r25c325a9gion2bgrand2best2bcampagne2bjeunesse_envie2bde2bbougerDéfi n°4 : élargir les horizons des jeunes
Contribuer au développement personnel des jeunes, favoriser leur épanouissement et leur mobilité, voilà les objectifs majeurs de ce 4ème défi. Grâce au Comité régional de la mobilité (Coremob), les jeunes ont un accès plus large aux expériences de mobilité.
Les mobilités transfrontalières, européennes et internationales sont encouragées grâce au dispositif «aide à la mobilité internationale des étudiants». Quelque 6 000 étudiants du Grand Est auront bénéficié d’un soutien au cours de l’année 2017-2018, qu’ils soient en stage dans une entreprise ou en formation à l’université ou dans une école étrangères.
Les lycéens en lycée professionnel sont également soutenus pour réaliser leurs stages obligatoires dans une entreprise étrangère ; 500 d’entre eux ont fait ce choix au cours de l’année 2017-2018

120bc-r25c325a9gion2bgrand2best2bcampagne2bjeunesse_conseil2br25c325a9gional2bdes2bjeunesLe Conseil régional des Jeunes du Grand Est
Le « Conseil régional des Jeunes du Grand Est » est installé depuis le 4 novembre 2017. Il se compose de 72 jeunes âgés de 15 à 29 ans qui souhaitent s’investir dans des actions concrètes et contribuer aux décisions politiques, en faisant entendre le point de vue des
jeunes.
Les jeunes conseillers se sont déjà rassemblés à une douzaine de reprises. Ils ont terminé leurs premiers travaux sur « l’engagement des jeunes », et ont choisi de faire des propositions à la Région sur le transport, la culture et l’éducation au 2ème semestre.
Le 30 juin 2018, ils ont présenté au Président Jean Rottner un programme d’actions pour favoriser l’engagement des jeunes dans la vie citoyenne et professionnelle.

Jeun'EstUn nouveau dispositif :
Jeun’Est est l’outil récent mis en place par la Région Grand Est à destination des jeunes de 15 à 29 ans, une offre de services et de bons plans adaptée à leurs besoins.
Composé d’un portail dédié à la jeunesse, d’une application et d’une carte unique Grand Est pour les lycéens, ce nouveau dispositif permettra aux jeunes de bénéficier de nombreux avantages auprès de partenaires de la Région : festivals, séances de cinéma, spectacles, livres loisir, associations sportives scolaires (UNSS, UGSEL, ANDSA, FFSU).
Les demandes d’aides à l’achat de manuels scolaires (ou la PRS en Alsace) sefont directement via le compte de chaque lycéen.
Jeun’Est est aussi un canal de communication direct entre la Région et les jeunes qui leur permet d’accéder facilement aux politiques régionales de la Jeunesse et aux actualités qui les concernent.
Enfin, les jeunes peuvent, grâce à Jeun’Est, participer à des jeux-concours afin de gagner des places pour des évènements sportifs ou culturels, et bénéficier de bons plans auprès de partenaires. Aujourd’hui, ce sont près de 170 000 jeunes qui sont inscrits sur la plateforme «Jeun’Est» : https://www.jeunest.fr/.
La Région, chef de file Jeunesse auprès des autres collectivités
La loi « égalité-citoyenneté » promulguée le 27 janvier 2017, prévoit que la Région est «chef de file des autres collectivités» sur les questions de jeunesse. Le premier choix de la Région consiste à rencontrer, à l’échelle des territoires, les acteurs et collectivités.
Ainsi, le Tour Régional de la Jeunesse a abordé sa huitième étape dans le Grand Est, ce lundi 11 mars. En 2018, ce sont près de 500 partenaires en charge de la jeunesse, jeunes bénéficiaires des dispositifs et élus locaux qui ont été rencontrés.
Source : Région Grand-Est

région grand est_logo europe